Retour au blogue

Parallèle entre le Conseil jeunesse de Montréal et le Conseil de la Jeunesse de la Wallonie-Bruxelles / Mon top #2 bruxellois

Parallèle entre le Conseil jeunesse de Montréal et le Conseil de la Jeunesse de la Wallonie-Bruxelles / Mon top #2 bruxellois

 

Ayant un intérêt particulier pour l’engagement citoyen, cela fait plusieurs mois que j’anticipais ma rencontre avec les membres du Conseil de la Jeunesse de la communauté francophone de la Belgique (région Wallonie-Bruxelles). Étant moi-même membre et responsable du comité Action du Conseil jeunesse de Montréal, j’étais fébrile à l’idée de pouvoir établir un parallèle entre les deux conseils visant l’implication des jeunes au sein de leur communauté.                                                                                               

Voici un sommaire des différences et similitudes des deux conseils.

 

Conseil de la Jeunesse de la Wallonie-Bruxelles

Conseil jeunesse de Montréal

Naissance

En 2009

En 2003

Mandat

Son mandat est de favoriser la participation des jeunes (16-30 ans) au processus démocratique, de leur donner une voix et de transmettre celle-ci au monde politique. Leur mission est également de former des jeunes CRACS, des Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires. Bien qu’il n’ait pas de pouvoir décisionnel, sa pression sur les organes internes et externes lui donne un fort pouvoir de lobby.

Son mandat est de conseiller le maire et le conseil exécutif sur toute les questions relatives aux jeunes (12-30 ans). Ses actions comprennent la réalisation d’études, la rédaction d’avis obligeant une réponse écrite du maire, la production d’un rapport annuel et l’organisation d’événements (lancements, colloques, formations, consultations et autres). Bien qu’il n’ait pas de pouvoir décisionnel, il exerce une forte pression auprès du maire et des élus municipaux.

Qualification

C’est l’organe officiel d’avis et porte-parole des jeunes belges francophones à la fois en Fédération Wallonie-Bruxelles et au niveau international.

C’est une instance permanente créée par la Ville de Montréal et portant la voix des jeunes montréalais.

Composition

68 membres âgés de 16 à 30 ans

  • 32 jeunes représentants.es officiels du secteur jeunesse
  • 24 jeunes parrainés.es par un groupe local élus par tous les jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • 12 jeunes dits «indépendants.es» élus par tous les jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles

15 membres bénévoles non-partisans, hommes et femmes âgés de 16 à 30 ans, représentatifs de la diversité géographique, linguistique, sociale et culturelle de la jeunesse montréalaise

  • Processus de sélection aux deux ans
  • Élection des membres du conseil exécutif (président.e, vice-président.e, responsables du comité communication, responsable du comité avis) assurant le poste en question pour un mandat d’un an

Compétences

Toutes les matières jeunesse (surtout relatives à la fédération, mais également de l’international) :

  • enseignement
  • emploi
  • participation citoyenne
  • développement durable
  • culture
  • santé sexuelle
  • représentation en Europe et à l’international
  • autres

Toutes les matières jeunesse relative au pallier municipal :

  • culture
  • développement économique local
  • transport
  • environnement
  • sécurité
  • loisirs
  • activités communautaires
  • parcs
  • mobilité
  • autres

* N.B. Informations du tableau tirées de mon expérience personnelle et des livrets donnés par le Conseil de la Jeunesse de la Wallonie-Bruxelles et par le Conseil jeunesse de Montréal.

À tous ceux ayant une idée préconçue que les jeunes de notre génération sont individualistes, les conseils jeunesse à travers le monde sont le contre-exemple parfait défaisant tous vos stéréotypes comme quoi les jeunes seraient fainéants et axés sur eux-mêmes. Bravo Joshua, Mateusz, Sarah, Thomas et Yasmine pour votre implication hors pair!

Sincères remerciement aux membres et employés du Conseil de la Jeunesse de la Wallonie-Bruxelles présents lors de la visite au Parlementarium (centre des visiteurs du Parlement européen) et lors des activités ludiques et des discussions fort intéressantes permettant une meilleure compréhension du Conseil de la Jeunesse franco-belge. Au plaisir de vous revoir à Montréal le 4 avril prochain pour un échange sur le Conseil jeunesse montréalais!

 

Le blogue des ambassadrices et ambassadeurs