Retour au blogue

À Bruxelles, les ASBL donnent des ailes à leurs jeunes

Le DreamTeam, ou la #DélégationBelgique est de retour à Montréal

Voilà que le DreamTeam, autrement connu sous le nom de #DélégationBelgique sur les réseaux sociaux, est de retour à Montréal après une semaine intensive passée à Bruxelles dans le cadre du projet #jeunesse375MTL. Le retour à la réalité montréalaise n’est pas facile, les cours et le boulot recommencent, le décalage horaire se fait sentir, mais je suis certaine que notre équipe de 5 ambassadrices/ambassadeurs persévéreront. Je sais que je ne parle pas que pour moi quand je dis que cette mission exploratoire qui nous a amené en Belgique sera gravée dans nos mémoires comme un des souvenirs les plus chéris! Donc avant même de commencer à rédiger ce blogue qui vous expliquera ce que nous avons eu la chance de vivre avec nos nouveaux amis bruxellois (Spoiler! Nous avons formé une amitié transatlantique qui durera longtemps!), je veux remercier Les Offices Jeunesse Internationaux du Québec (LOJIQ), le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM) et bien sûr le Bureau International Jeunesse (BIJ) à Bruxelles.

À notre arrivée à Bruxelles, nous avons rencontré notre chauffeur bruxellois, Othmane, qui nous a chaleureusement renseignés sur les informations pertinentes pour des nouveaux-arrivants. Autrement dit, il nous a tout de suite nommé les endroits où retrouver les meilleures gaufres (Dandoy!!) et bien sûr les meilleurs chocolats belge (Pierre Marcolini!!). Mais Othmane a également trouvé un moyen de nous décrire les paysages qu’on voyait de la fenêtre du taxi à travers ses yeux. Pendant les brèves 15-20 minutes que nous avons passé ensemble de l’aéroport à l’hôtel, notre chauffeur a été capable de nous montrer à quel point il tenait à sa ville natale. Il nous a fait remarquer que la Belgique et le Québec étaient en fait très similaires ;  tous les deux avaient des problèmes de confrontations au niveau de la langue parlée (l’Anglais vs le Français au Québec et le Français vs le Néerlandais en Belgique), et les deux nations voulaient faire plus pour leurs jeunes générations. J’avais déjà l’impression que j’allais bien aimé ce pays. Il va de soi qu’après ce témoignage, j’avais hâte d’entendre ce que les jeunes bruxelloises/bruxellois avaient à dire à propos de leur cher Bruxelles.

Ma deuxième journée en Belgique, j’ai mis pieds dans le BIJ pour rencontrer les deux demoiselles qui ont fait une superbe job à planifier notre séjour dans leur ville, Pauline et Amélie. Ce jour-là, on a entendu les présentations de deux organisations qui promeuvent la mobilité internationale des jeunes belges, bien sûr le BIJ même et Dynamo International Mobilité. Pour une jeune graduée de 26 ans qui rêve de voyager à travers le monde même après les études,  ces organisations, ou plutôt les associations sans buts lucratifs (ASBL), représentent des opportunités inimaginables! Lors de nos discussions avec Pauline et Amélie, nous avons eu la chance de connaître quelques projets de partenariats qui bénéficient la mobilité des jeunes à l’intérieur de l’Europe et à l’international. Un de leurs partenaires, Dynamo International Mobilité, est une ASBL subventionnée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les représentants, Julien et Antoine, ont une vision très claire de Montréal : «Progressiste à mort! » Ça tombe bien, parce que je suis sûr que Montréal pensera que Dynamo est très progressiste aussi! En fait, leur programme incite la mobilité des jeunes quelque soit leur parcours de vie pour encourager l’échange entre jeunes âgés de 13-25 ans. De plus, cet organisme peut aider les jeunes qui veulent partir à l’étranger à se trouver un emploi étudiant pour financer leur voyage, donc le projet est bâti avec le jeune! Ces gens sont là pour écouter les raisons de départ et s’attaquer aux vrais problèmes! En tant qu’ambassadrice qui représente des jeunes, j’étais très impressionnée!

Une autre ASBL en partenariat avec le BIJ qui a retenu mon attention est Infor Jeunes. Cette association qui existe depuis maintenant presque 30 ans est gérée par les Services de Jeunesse. Les trois centres de cet organisme travaillent de façon indépendante, anonyme et gratuite pour répondre à toutes les sortes de questions que peuvent avoir les jeunes ainsi que leurs parents. Donc, les informations sur les études, le logement, la mobilité, la vie affective familiale et bien sûr les emplois. Régine, une assistante sociale qui travaille à Bruxelles nous a raconté qu’Infor Jeunes aide à jumeler les profiles des jeunes avec les profiles des employeurs. De plus, les assistants sociaux sont là pour aider les jeunes de 12-26 ans à construire leur CVs et à rédiger leur lettre de motivation. En fait, j’ai trouvé ça vraiment intéressant parce qu’à Bruxelles, les jeunes vivent les mêmes réalités face à l’emploi que nos jeunes de Québec : la demande surpasse l’offre d’embauche! Infor Jeunes se donne la responsabilité d’informer le jeunes comment avoir un travail, cependant cette ASBL ne garantie pas l’embauche et encourage les jeunes à faire leurs propres démarches pour l’obtention de l’emploi! Et à mon avis, des fois tout ce dont on nécessite c’est un coup de pouce pour nous responsabiliser et c’est exactement ce que fait Infor Jeunes.

Bref, le BIJ, Dynamo International Mobilité et Infor Jeunes sont des associations qui ont certainement retenu mon attention, mais elles n’étaient pas les seules que notre équipe a eu l’occasion de connaître. Nous avons rencontré des maisons de jeunes accueillants des nouveaux-arrivants, d’autres ASBL travaillants avec des jeunes en situations d’handicap ainsi qu’avec des mineurs étrangers non-accompagnés (MENA). Ces rencontres nous ont permis de voir Bruxelles à travers les yeux de sa jeunesse abondante, multicolore et très similaire à la nôtre. Si vous voulez en savoir plus sur ces incroyables associations et leurs travaux je vous encourage de lire les articles de blogue de mes chers ambassadrices et ambassadeurs de la délégation Belgique! Vous pouvez également voir notre aventure à Bruxelles sur les médias sociaux en suivant les tags suivants : #jeunesse375MTL #délégationBelgique ou les comptes Twitter de @jeunesse375mtl @_FJIM_ et @LOJIQ.

Après cette semaine extraordinaire, je dois vous avouer que moi, une jeune montréalaise, je suis tombée en amour avec Bruxelles!

Le blogue des ambassadrices et ambassadeurs