Retour au blogue

À la découverte de nouveaux horizons

À la découverte de nouveaux horizons

 

Mon séjour à Bruxelles en mission exploratoire s'est déroulé du 5 au 10 mars dernier. J'ai rencontré plusieurs organismes jeunesse afin de connaître les différents enjeux qui préoccupent les jeunes Bruxellois et les ressources auxquelles ils ont accès. J'aimerais vous parler de deux ressources qui m'ont particulièrement marquées.

J'ai eu la chance de visiter l'association sans but lucratif Gratte et d'échanger avec leur équipe de direction. Cette ASBL est une ressource pour les jeunes ayant une déficience intellectuelle de légère à moyenne. Elle organise des activités, sorties et même des voyages selon leurs souhaits. Les jeunes sont accompagnés d'éducateurs et de travailleurs sociaux au cours des activités et sorties. Pour les voyages, l'équipe fait appel à des bénévoles qui désirent voyager tout en partageant leurs découvertes avec un jeune ayant une déficience intellectuelle.  Ces accompagnateurs rapportent tous avoir vécu une très belle expérience. L'organisme offre une impressionnante gamme de projets de voyages pour tous les goûts à différents moments de l'année. À moyen terme, l'organisme aimerait d'ailleurs organiser un voyage au Québec.

Suite à leur exposé, j'ai présenté l'organisme Ex æquo, organisme pour lequel j'ai un siège au conseil d'administration. Cet organisme défend et promeut les droits des personnes ayant une déficience motrice. La présentation a été fort appréciée auprès de l'équipe de Gratte, car à Bruxelles il n'existe aucun organisme de ce genre.

La soirée s'est achevée au billard puis au restaurant avec quelques jeunes de l'organisme. Cette rencontre fut fort agréable.

Deuxièmement, au cœur de la commune bruxelloise de Monlenbeek, nous avons visité la Maison des Cultures. Située dans une ancienne école, cet organisme offre un espace artistique et des services publics aux personnes âgées de 6 à 90 ans. Cette ressource peut accueillir des personnes à mobilité réduite et fait appel à différents spécialistes pour adapter certains ateliers en fonction des besoins de ces personnes.

L'édifice, classé < bâtiment historique >, ne peut faire l'objet de rénovations modernes tel que l'ajout d'ascenseurs. Des artistes sont donc mis à contribution pour concevoir des rampes d'accès s'harmonisant à l'ensemble.

On peut y retrouver une salle de spectacle, un studio photo, une salle de cinéma, une salle pour faire de la robotique, des espace d'expositions et des locaux adjacents (loges, régie, bar, cuisine...). La Maison des Cultures établie des relations directes avec les personnes du quartier, notamment par le biais des ateliers organisés pour les adultes, les jeunes et les tout petits. Elle est témoin de riches moments d'échanges entre les artistes, les enfants et les adultes tant lors des ateliers créatifs qu'à l'occasion des nombreux événements organisés conjointement. Un groupe de jeunes de Monlenbeek a l'intention de faire un voyage au Québec afin de visiter nos Maisons de la culture et une école offrant un programme de photographie.

En conclusion, j'ai pu faire un parallèle entre l'organisme Gratte et l'organisme DefPhys sans limite que j'ai créé pour les jeunes âgés entre 18 à 30 ans en situation de handicap physique. Nous avons des ambitions similaires qui visent l'accompagnement en loisirs, sorties et voyages. J'ai d'ailleurs écrit un texte dans Le blogue du projet Jeunesse375MLT à ce sujet: Qu'est-ce que DefPhys sans limite ?

Finalement, nous devrions prendre exemple sur la Maison des Cultures de Monlenbeek et élargir les horizons de nos jeunes dans chaque quartier. Ils auraient ainsi l'occasion de développer leur créativité.  L'avenir pour les jeunes Montréalais et Montréalaises réside dans l'art de créer et de promouvoir nos propres idées innovantes.

À notre tour de recevoir nos amis de la Belgique !

 

Le blogue des ambassadrices et ambassadeurs